Festival

“Le Roi, le Rat, le Fou du Roi”

Mise en scène : Gérard Thébault

  Quelque part dans un de ces coins du monde où la démocratie a quelques difficultés à trouver son chemin dans les arcanes du pouvoir, un Roi et son bouffon vont bientôt passer à la trappe sous les "vivats" de la foule. Au premier rang de ce carnaval morbide, les anciens courtisans et leurs ouailles. Comment vont-ils affronter la camarde? Pourquoi donc le destin du fou est-il lié "à la vie, à la mort" à celui du Roi? Et par quelles accointances le Roi ne peut-il se passer de son impertinent de fou? Peut-être les rats apporteront- ils un point de vue nouveau dans cette fable mettant en jeu l'éternelle ambivalence de la folie et de la raison. A condition, bien sûr, qu'ils acceptent de prendre la parole.

(Festival Off 2017)

avec
Elisa Van Luijk
J-C Villette
Gérard Thébault



Régie
Claude Thébault

“Le Circuit Ordinaire”

  Avez-vous déjà dénoncé quelqu’un ?Une vous souvenezvous pas d’avoir éprouvé un très vif plaisir ? Une conversation soupçonneuse s’engage entre un dénonciateur et un commissaire où, peu à peu, les détours et les secrets d’un circuit nous sont révélés. La jouissance anonyme de la délation, expliquée au Commissaire, est évoquée avec tant de passion, qu’elle entraîne le spectateur dans un tourbillon qui le mènera jusqu’au rire.Oui,on peut sourire, voire rire de certaines situations cyniques, qui ne font que démontrer, au bout du compte, la petitesse de certains esprits réformateurs, dictateurs de tous poils ! Jean-Claude Carrière, nous laisse un témoignage de nos comportements cruels, dictés par la seule ambition du Pouvoir.

(Festival Off 2016)

Mise en scène :
Gérard Thébault



avec
Jean-Claude Villette

“L'Entretient de Descartes avec Pascal le Jeune”

Avec : Xavier Legat et Gérard Thébault

En 1647, Pascal sollicite un entretien auprès de Descartes qui est ravi de rencontrer ce jeune génie scientifique, et pense qu'ils vont tous deux philosopher sur la question du vide. Il n'en sera rien, car Pascal poursuit un autre projet, et l'entretien prend très vite des allures de duel. Les deux hommes se découvrent l'opposé l'un de l'autre : l'un bon vivant, homme de voyage, l'autre tourmenté par l'idée de sa mort, mystique exaltant la souffrance. Le dialogue que Brisville a imaginé à partir de faits historiques, brille d’une pertinence toute contemporaine. Dans cet affrontement poli mais définitif, les paroles échangées sont un miroir tendu à notre temps. Dieu et le monde prennent sens de manière concrète dans la bouche de ces deux génies.

de Jean-Claude Brisville

SUCCES au FESTIVAL d'AVIGNON 2014

Mise en scène Gérard Thébault

 

Pièce présentée en avant-première à Versailles dans le cadre du Festival “Le Mois Molière” devant près de 500 spectateurs.


 


Salle 6

Création Avignon 2013

“Le songe d'un homme ridicule”

D’après lanouvelle de DOSTOÏEVSKI
(traduction Charles MORICE -1888-)
Adaptation Gérard Thébault


Ridicule, parce que dans la vie « tout lui est égal » ? ou, pour la Société qui l’entoure, fou, parce qu’il croit plus au Songe du cœur, qu’au Rêve de l’esprit ? Alors, il rêve qu’il quitte « notre terre » pour atteindre son double, quelque part dans l’Univers et découvre le Songe de son cœur…l’Amour, la Tolérance, le Charme d’une nature saine et non hostile et la passion de gens Heureux.
Dostoïevski, visionnaire de notre 21ème siècle, nous fait rêver et nous ramène à notre réalité…sans oublier ceux qui partagent le songe des cœurs.

Mise en scène : Gérard THEBAULT
Avec : Florent TERRIER
Décors : Atelier du Grand Coulet SORGUES
Photo : Christian de HERICOURT

Salle Roquille Juillet 2011